AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [M.H] Le Château de Trécesson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeathBreeze
Admin
avatar


MessageSujet: [M.H] Le Château de Trécesson   Ven 18 Juin - 5:29

Le Château de Trécesson




Situé en Bretagne, le château de Trécesson fait partie des endroits ayant quelques légendes et mythes concernant des Esprits. Malheureusement, puisqu'elle est désormais la résidence d'une personne, il n'est pas possible de faire des explorations et de visiter les lieux à sa guise. Je vous raconterai donc les histoires qui ont été racontées au fil du temps, concernant les apparitions fantomatiques à cet endroit.

Le Château de Trécesson est fort reconnu pour son architecture médiévale et fait partie des monuments historiques de la Bretage depuis 1922. Il se situe près de la célèbre forêt de Brocéliande dans la commune de Campénéac. Il aurait appartenu aux seigneurs de Ploërmel et Campénéac dès le 7e siècle. Le premier membre de la famille Trécesson à en avoir fait l'acquisition fut le Chevalier Jean de Trécesson. Certains doutent toutefois que le château ait plutôt été construit au 14e siècle, suite à son état actuel. En 1440, la dernière héritière du nom de Trécesson se marie avec Éon de Carné. Ils décident alors de garder le nom de famille de l'héritière pour leurs enfants et refont la reconstruction du château. Il s'ensuit alors de divers échanges de propriétaire, passant de René-Joseph Le Preste de Châteaugiron à la propriétaire de notre époque, la comtesse de Prunelé.


La Chambre des Revenants
Il y aurait, dans l'immense château de Trécesson une pièce qui aurait été le centre principale de manifestation paranormale. On raconte que chaque nuit, deux hommes datant de l'époque du 18e siècle, jouerait à une partie de cartes qui finirait par une bataille mortelle. Inquiété par ce phénomène, un jeune homme aurait tenté de résoudre l'affaire. Selon Claudine Glot, Présidente du Centre de l'Imaginaire arthurien ( cité par Maison-Hanté.com), un chevalier se nommant Philippe de l'Hôpital se présenta un jour au château dans le but de résoudre ce mystère qui tourmenta le Comte de Trécesson. Ils furent alors en accord sur un point : Le Chevalier prendrait à son compte les effets néfaste et positif qu'il pourrait soutirer de cette affaire.

En pleine nuit, alors que le Chevalier dormait, il fut réveillé par des cris. Il vu, grâce à la lumière de chandeliers une partie de lansquenet (il s'agit d'un jeu de cartes possédant des prix monétaire). Une bonne somme d'argent fut visible aux yeux de Philippe de l'Hôpital. Les deux joueurs fantomatiques, qui étaient prompts à tricher pour une telle somme, commencent alors à se faire menace jusqu'à en venir aux attaques physiques. Avant que la dispute dégénère, le Chevalier tira un coup de feu à l'aveuglette, faisant ainsi disparaître les fantômes et leurs cartes. Il ne restait alors que les pièces d'or sur la petite table.

Accourant vers la source de bruit, le Comte de Trécesson arriva, accompagné par son chapelain dans la « Chambre des Revenants ». Il fut alors pris d'une querelle avec le Chevalier à propos des pièces d'or malgré les ententes qu'ils avaient préalablement prises ensemble. Cette affaire fut donc jugée devant les tribunaux à Rennes. L'histoire ne dit pas qui à réussi à conserver cet argent qui apparut mystérieusement sur la table. Selon certaines rumeurs, les fantômes des deux joueurs de cartes continuent à se disputer le butin...


La Mariée de Trécesson
Il y existe une tragique légende concernant l'apparition d'une Dame Blanche aux abords de ce grand château. Aux environs de 1750, un braconnier qui chassait non loin de la route fut l'unique témoin d'un massacre.

Il vit, à quelques pas de lui, à la lueur de quelques torches, un groupe de valets avec des pioches à leurs mains. Dans le carrosse qui les suivait, deux hommes en sortirent en y faisant brusquement sortir une jeune femme habillée en robe de mariée qui les suppliaient sans relâche. Sans aucun remords, les deux hommes commandent aux valets de creuser une fosse au pied d'un immense chêne (ou un hêtre selon d'autres versions). Les deux hommes accusent la jeune femme d'avoir déshonoré leur famille et la condamnent alors à être enterrée vivante pour sa maladresse. Lorsqu'ils eurent terminé d'enterrer la jeune femme, tous quittèrent l'endroit, la laissant mourir en terre.

Confus et paniqué, le braconnier retourne chez lui à la course pour raconter à sa femme ce qu'il venait de voir, sans penser à aller libérer la femme engloutie dans la terre. Sa femme, quelque peu déçu du comportement de son propre mari lui suggère alors d'aller au Château de Trécesson et d'aller demander de l'aide au comte. Elle ne désirait pas que son mari soit près du cadavre et accusé à tort de ce meurtre. Malgré leurs bonnes intentions, ils arrivent trop tard en compagnie du comte et retrouvent alors la jeune femme morte. Toutefois, dès que la cérémonie tira à sa fin, l'un des serviteurs de Roger Vauferrier lui annonça que sa nourrice souffrait d'un malaise. Le jeune homme décida alors de prendre le chemin de sa demeure afin d'aller rejoindre cette dernière. Il embrassa Triphine et la laissa au portail de son château. Très peu de temps s'écoula alors qu'un second carrosse arriva au château. Le valet invita alors Triphine à y prendre place afin qu'elle puisse, elle aussi, aller rejoindre son nouveau mari au chevet de sa nourrice mourante.

On découvrit plus tard qu'il s'agissait alors de Triphine de Kertimeur. Elle faisait partie d'une famille qui vivait dans un château à Roche-Avrel, en compagnie de ses sept frères. Ils étaient des ennemis incontestés de la famille Vauferrier qui occupaient alors un château à le Royer. Toutefois, Roger de Vauferrier, le dernier descendant de sa famille et Triphine de Kertimeur tombèrent éperdument amoureux. La jeune femme se confie secrètement à son grand-père qui lui offre sa pleine bénédiction pour le mariage et organise un évènement secret pour lier les deux amoureux. Afin d'éviter une quelconque perturbation à l'union des deux amoureux, les frères de la jeune femme sont envoyés ailleurs sous de fausses raisons. Ce fut alors la dernière fois qu'on aperçut la jeune femme vivante.

Certaines personnes auraient affirmé avoir vu un fantôme d'une dame blanche, alors que la nuit était tombée, lever ses mains vers le ciel et s'écrier : « La vengeance est à Dieu!»

Sources :
Wikipédia.com
M-hantee.com
Bretagne.com
france-secrrets.com
Sorcellerie.net
Revenir en haut Aller en bas
http://spiritus.forum-canada.net
 
[M.H] Le Château de Trécesson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Château de Trécesson
» Un gâteau de saison, aux couleurs de saison
» recherche description originale d'un château
» gâteau des rois
» Poèmes sur le thème du château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Expériences & Vécus :: Expériences Extérieurs-
Sauter vers: